Histoire du village

Village de PébracRythmée par la vie du monastère, des cultures en terrasse, aujourd’hui abandonnées se propagent dans toute la vallée.

La présence de l’abbaye et de ses richesses fait de Pébrac un lieu stratégique pour lequel de roi autorise, au XVème siècle la réalisation de fortifications autour du quartier haut de la ville (fort de Bayonne).

Jusqu’au XVIIIème siècle, l’activité du village sera concentrée dans ce fort avant que, par manque de place, la population ne s’établisse en contrebas, le long d’une calade empierrée.

Au XIXème siècle, l’ouverture de mines ou sont exploitées le Spath-Fluor et l’antimoine, puis l’arrivée du chemin de fer à Langeac apportent une élévation du niveau de vie.

Cet élan sera malheureusement fauché par la Grande Guerre, pas moins de 34 jeunes hommes valides figurant sur le monument aux morts de la commune.

Village de Pébrac en hiver