Il faisait froid.

Un froid glacial.

Un froid à réveiller les morts .

Certains se sont mêmes réveillés mais personne n’en a reconnus un seul.

Entre nous, autour du feu et des braseros,  les déguisements étaient impressionnants de vérité !

C’était magnifique de voir tout ces morts , sorcières et sorciers, fantômes et vampires, etc… manger avec tant d’appétit l’excellente soupe à la citrouille.

Certains squelettes en ont repris deux fois.

Ils les ont digérées en même temps que les histoires du méchant Scrabougnarc et de l’envoûté Aigle Solitaire.

Une soirée, ma foie, pleine de boyaux, de cœur, de cervelles et de sangs chauds.

https://www.facebook.com/lejardindelabbaye/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *