De la part de l’association des amis de Pébrac et de la Vallée de la Desges, nous voulons rendre hommage à HANS.

Hans, tu es tombé amoureux de Pébrac. De son imposante abbaye, de son joli jardin et de ses maisons aux pierres sombres.

Nous t’en remercions.

Est-ce le hasard ou bien le destin qui t’a conduit vers nous ?

Peu importe, nous sommes tous témoins de ton bonheur d’avoir trouver ici, le lieu pour poser tes valises, encrer des racines profondes sur les bords de la Desges et en faire un havre de paix.

Tu as aménagé avec ta compagne Fabienne une superbe maison où tes filles, ayant désormais leur propre vie de famille, te savaient fier et heureux.

D’autant plus fier, qu’en tant que Président de notre association, tu as pu mettre au service de nos activités tout ton charisme, ton expérience, ton dévouement indéfectible.

Ta grande autorité naturelle, ta parole sur laquelle on pouvait compter, tes prises de décisions intelligentes et pragmatiques, ton écoute des autres, a fait de toi le pilier de notre association.

Derrière ta stature de première ligne de rugby, derrière ta force impressionnante mais également rassurante, tu nous as aussi laissés percevoir aussi ta grande sensibilité, ta grande pudeur et ton immense gentillesse, ta volonté de rendre les gens heureux. Et les enfants en particulier. Ils se souviendront longtemps de cet habit de Père Noël qui t’allait si bien, de ton tendre et beau sourire.

Hans, tu voulais faire encore plus ! Tu souffrais de ne pas pouvoir toujours saisir toutes les nuances du Français ! Mais pour nous, tu savais très bien te faire comprendre. On ne voyait pas l’obstacle qu’il te fallait franchir.

En tous cas quand tu disais avec ton accent charmant et inimitable «  Nous va faire une grande fête avec un bon repas !» le message passait parfaitement.

Hans, tu aimais organiser des fêtes. En Espagne, dans le camping où tu te rendais chaque été, il y a aussi là-bas, peu de chance que l’on t’oublie. Les bonnes bières, les apéros sympas, agrémentés de ta magnifique voix de « crooner » à la Frank Sinatra, resteront aussi des grands moments de plaisir.

Hans, tu vas nous manquer beaucoup, les fêtes sans toi ne seront pas tout à fait les mêmes.

Adieu l’ami ! Salut l’artiste!

Nous savons que c’est ici maintenant que nous célébrerons ta mémoire, dans ce lieu que tu as choisi pour y vivre dans l’éternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *